Accueil Sport Rivalité Messi vs Ronaldo : ça dépasse le terrain

Rivalité Messi vs Ronaldo : ça dépasse le terrain

150
0

Le transfert de Lionnel Messi au Paris Saint Germain ce début du mois d’août dépasse lion le cadre footballistique, les dirigeants Qatar propriétaires du club de la capitale cherchent à redorer le blason de ce petit pays émirati et de remporter une nouvelle bataille diplomatique.

Ce succès médiatique a poussé ces rivaux Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis à activer d’autres leviers pour laver l’affront.

Les Emirats arabes unis qui ont acheté en 2008 Manchester City continuent de s’opposer au Qatar en voulant recruter celui qui semble être le premier rival de Lionnel Messin Cristiano Ronaldo.

Même si le rachat de Messi par le Qatar est effectivement sportif, l’Argentin représente aussi une formidable opportunité pour tout club, puisqu’il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs du monde. Mais il faut noter qu’il y a une ambition géopolitique qui est de renforcer la place du PSG dans le football international. Car le PSG est la partie émergée de l’iceberg de la diplomatie sportive du Qatar. Il est son bras armé pacifique depuis une dizaine d’années.

Le joueur va donner une image positive du club. Il est connu mondialement, son maillot est porté par des milliards de personnes et on sait que ses matchs seront scrutés sur les cinq continents. Surtout à un an et demi de la coupe du monde masculine qui se tiendra en décembre 2022 au Qatar. L’émirat veut développer sa  marque à l’international.

Le Qatar a eu la volonté d’apparaître sur la scène internationale. Avec une opposition très forte avec les Emirats arabes unis et l’Arabie Saoudite, qui sont les grands voisins rivaux du Qatar sur la scène internationale, le Qatar veut s’affirmer face à ces géants-là pour préserver son intégrité territoriale mais aussi pour exister politiquement.

Un autre élément est de taille celui de la diversification économique.

L’Arabie Saoudite, qui pendant très longtemps, avait rechigné à investir dans le sport, considérant que ce n’était pas quelque chose d’intéressant et qu’elle n’en avait pas besoin pour être très présente sur la scène internationale, a finalement considéré que c’était quelque chose d’important voir d’essentiel, avec une montée en puissance de la diplomatie sportive saoudienne à partir de 2015. Elle a accueilli de grands événements sportifs, elle a aussi tenté le rachat de clubs, comme pour Manchester United, Newcastle, où Marseille, avec cette logique d’opposition PSG-OM que l’on devine.

Article précédentConseil constitutionnel : les trois nouveaux sages ont prêté serment
Article suivantAfrobasket : “On est venu 2 fois dans la peau de favori sans gagner…” Gorgui Sy Dieng

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici